Comparez Les Mutuelles De Santé Gratuitement En Quelques Clicks!

La souscription à une mutuelle santé est devenue quasi nécessaire, face au désengagement progressif des assureurs à mesure que la situation professionnelle des assurés évolue. Avoir une complémentaire santé peut, en effet, s’avérer salvateur, dans des situations occasionnant des frais médicaux élevés. Que l’on soit étudiant, contractuel, fonctionnaire ou retraité, il existe des options variées permettant de bénéficier des services d’une mutuelle pas cher.

Pourquoi souscrire à une mutuelle santé ?

Avec l’âge, les problèmes de santé ont tendance à augmenter, et de facto les frais des actes médicaux. Paradoxalement, la courbe des prestations des assurances maladies décrit une évolution régressive au même moment. Or les maladies ne préviennent pas. Des problèmes dentaires, une vision anormale, des affections osseuses sont autant d’occurrences qui peuvent survenir dans la vie d’une personne. Le cas échéant, il est toujours soulageant de pouvoir compter sur sa complémentaire santé : c’est là qu’interviennent les mutuelles. Une cotisation mensuelle raisonnable vous permettra de vous faire rembourser tout ou partie de votre ticket modérateur (somme à la charge de l’assuré, après remboursement), selon votre formule.

Le cas particulier des retraités

En allant à la retraite, il vaut mieux s’assurer qu’une bonne partie de vos frais médicaux seront remboursés. Pour ce faire, des mutuelles spécialisées dans la prise en charge des seniors existent aujourd’hui. Leur offre est exclusivement orientée vers les besoins spécifiques des retraités. Les postes coûteux tels que les soins dentaires, les prescriptions optiques, les prothèses auditives pourront être remboursés, en fonction du type de contrat. De même, certains contrats prendront en charge des actes de médecine douce comme la chiropractie, l’étiopathie ou les cures thermales.

Mutuelle de groupe ou mutuelle retraite ?

Le passage du statut de salarié à celui de retraité fait forcément évoluer vos besoins. Il est donc préférable de choisir une mutuelle retraite, car l’offre d’une mutuelle de groupe ne correspondra vraisemblablement plus à vos besoins.

Que faire lorsqu’on est fonctionnaire ?

Les fonctionnaires et les agents territoriaux bénéficient de couvertures maladies particulières, relatives à leur statut d’agents publics. Pour les fonctionnaires, il est recommandé de choisir les formules de mutuelle labellisées. Elles permettent d’économiser entre 20 et 30 % des frais d’assurances classiques, tout en offrant le même niveau de garantie. Le principe de la labellisation permet aux établissements publics de faciliter l’accès à leurs employés aux couvertures de santé. Il est basé sur une négociation des tarifs qui leur sont appliqués. Ce qui, bien entendu, n’exclut pas une comparaison entre mutuelles, pour trouver celle qui propose le meilleur rapport remboursement/prix. Pour accéder à une mutuelle détentrice de label, le fonctionnaire doit nécessairement remplir ces deux conditions :

  • Achever sa carrière en tant que fonctionnaire (pas de changement de régime social)
  • Prendre attache avec le dernier employeur pour déclencher la procédure d’adhésion, après avoir obtenu de lui sa participation aux cotisations

Pour les agents territoriaux, la mutuelle peut s’avérer intéressante par une comparaison judicieuse entre les différentes offres. Certains éléments sont essentiels à considérer, lorsqu’un agent territorial souscrit à une mutuelle labellisée : sa situation familiale et son âge, la stabilité de son emploi et la probabilité d’une mutation dans une autre région.

Mutuelle pas cher, comment ça se passe pour les étudiants ?

En France, on ne peut pas dire que les étudiants ont un large choix, lorsqu’il s’agit de souscrire à une mutuelle santé. Les deux ténors se partageant ce marché sur le territoire sont la LMDE (mutuelle des étudiants) et Emevia. Plus grande mutuelle étudiante de France, la LMDE présente l’avantage d’être sur tout le territoire. Son offre convient aux étudiants appelés à changer de région au cours de leur cursus. Emevia, quant à elle, fédère les 10 mutuelles étudiantes régionales de France. Ses formules et leurs tarifs diffèrent en fonction des régions.

Il n’y a pas vraiment une largesse, lorsqu’il s’agit de comparer les offres de ces 2 mutuelles. L’offre étant très serrée, il revient aux étudiants de bien étudier les formules qui leur sont proposées. Par exemple, certains postes cruciaux seront privilégiés (dentaires, hospitalisation, optiques). De même, il faudra veiller à se couvrir pour des situations pouvant impacter le cursus scolaire (longue hospitalisation, par exemple).

Certains étudiants peuvent ne pas avoir besoin d’une mutuelle étudiante. C’est le cas des enfants de diplomate, des cheminots et des travailleurs indépendants. Dans ce cas, ils continuent à bénéficier de la Sécurité sociale de leurs parents.

La mutuelle familiale : le grand casse-tête !

La protection de la famille, par la couverture maladie, peut se faire de deux façons en France. En se mariant, les conjoints peuvent chacun conserver leur mutuelle respective, et ensuite s’adresser à celle de l’un des parents, lorsque naît leur premier enfant. Ils peuvent aussi souscrire à une mutuelle santé pour toute la famille. Chaque membre de la famille pourra être couvert, sans forcément payer une fortune. Lorsque la famille s’agrandira, les conjoints auront la possibilité de réévaluer leur formule en l’adaptant à la nouvelle situation.

On retiendra, cependant, qu’avoir une seule mutuelle pour toute la famille est plus avantageux que des complémentaires séparés. Les tarifs sont plus compétitifs, permettant d’économiser sur les cotisations. Certains avantages sont également observés, comme la gratuité ou la réduction à partir du 3e ou 4e enfant. Par ailleurs, la gestion du contrat et les démarches administratives sont simplifiées, puisque toute la famille sera à la même mutuelle.

Comme pour chaque situation, la comparaison s’impose toujours, avant de choisir sa mutuelle santé.

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez?