Monter Son Entreprise

Monter Son Entreprise

Monter son entreprise est une tâche ardue qui nécessite beaucoup de temps et d’énergie. Devant la montagne de travail qui vous attend, il vous faut procéder par étape, en suivant une démarche logique, rigoureuse et précise. Vous aurez ainsi un maximum de chance pour réussir votre projet. Nous vous donnons une idée du plan à suivre.

Le bilan personnel

Pour monter son entreprise, il faut d’abord faire un bilan personnel. Non, il ne s’agit pas d’une introspection, mais plutôt d’un bilan général de vos compétences et motivations. Autrement dit, vous devez connaitre vos atouts, mais aussi les faiblesses ou lacunes qui pourraient empêcher la réalisation de votre projet. 

  • Avez-vous les compétences requises pour l’ouverture d’une entreprise, notamment les capacités d’un leader ? D’un bon gestionnaire ? Des notions en comptabilité ? En somme êtes-vous fait pour être un bon patron ?
  • Êtes-vous une personne proactive, qui sait vite rebondir ?
  • Monter son entreprise nécessite aussi de connaître les raisons pour lesquelles vous vous lancez. Par passion ou par choix professionnel ?

Une fois cet examen autocritique fini, vous devriez avoir relevé la plupart de vos forces et faiblesses. Certaines formations au métier de l’entrepreneuriat vous aideront à combler les éventuelles lacunes que vous aurez décelées. N’hésitez pas à vous rapprocher des organismes d’accompagnements (CCI, chambre de métiers et d’artisanat, etc.) pour vous faire aider dès le début.

Monter son entreprise : l’idée de création

Une fois votre bilan de compétence établi, il est temps de poser les grandes lignes de votre projet d’entreprise. À ce niveau, il serait judicieux d’établir en premier lieu, des fiches de tri par secteur d’activité. Indiquez dans ces fiches les raisons et/ou opportunités qui vous ont poussé à vous tourner vers un secteur ou un autre.

Établissez ensuite un préprojet. Indiquez-y vos offres, le lieu de votre activité, la cible que vous visez. En somme, tout ce qui se rapporte à votre idée. Il est fortement conseillé pour bien monter son entreprise, de rencontrer des professionnels du secteur d’activité que vous prévoyez intégrer.

Cela vous permettra d’avoir une idée de la vie qui vous attend si vous vous lancez (heures de travail, responsabilités, bénéfices...). Vous pouvez aussi demander l’avis de vos proches ou consulter des spécialistes qui vous aideront à peaufiner votre travail.

Les choix de création

À ce niveau, il s’agira de choisir le statut juridique de votre future entreprise. Cette étape est également importante, car elle vous situera sur les options qui s’offrent à vous et sur le type de responsabilités qui vous incomberont. Ainsi pour monter son entreprise, un entrepreneur devra choisir un type de :

  • régime de sécurité sociale : indépendant ou général,
  • responsabilité : limité à vos apports ou illimité,
  • fonctionnement juridique : rapports entre associés ou direction exclusive,
  • d’impôts : sur revenu ou sur les sociétés.

Les choix de création portent aussi sur le statut de votre conjoint (si vous en avez) dans votre entreprise. Les formalités de départ que vous aurez à remplir avant de quitter votre emploi actuel (préavis, lettre de démission, indemnités de départ, etc.) sont aussi à prendre en compte.

Monter son entreprise : le business-plan, une étape cruciale

C’est le document central de toute création d’entreprises. Il sert en effet à établir la faisabilité du projet sur 3 à 5 ans. Il permet également de faire la stratégie de l’entreprise dans le but de convaincre d’éventuels partenaires d’affaires ou de trouver d’éventuels financements.

Toutefois, avant de le rédiger, il est nécessaire de faire une étude de marché. Si vous souhaitez vous lancer en franchise, alors vous devez contacter les différents réseaux qui existent sur votre secteur d’activité. Renseignez-vous sur les modalités et prérequis techniques qui vous seront demandés.

Si par contre, vous pensez vous lancer seul, alors, il sera important de recueillir sur le terrain, le maximum d’informations nécessaires à votre projet. Il s’agira globalement d’enquêter sur vos concurrents, leur activité ainsi que les prix qu’ils proposent.

Le financement, le local et la mise en place de votre entreprise

Avec votre business-plan en main, vous avez désormais une idée plus claire de votre future start-up. Il est alors tant de faire un point sur vos finances. Comptez-vous autofinancer votre projet ? Ou, avez-vous plutôt besoin d’aide au financement ?

Si oui, n’hésitez pas à vous renseigner sur les organismes de financement qui existent. Vous pourriez ainsi négocier un emprunt auprès d’une banque ou bénéficier d’un prêt d’honneur. Faites cependant attention aux modalités de payement ainsi qu’aux garanties qui vous seront demandées.

Enfin, sachez que monter son entreprise nécessite aussi la recherche d’un local. Ce dernier doit s’adapter à vos besoins et respecter les normes du type d’activité que souhaitez lancer. L’ouverture d’un restaurant par exemple nécessitera un respect strict des normes sanitaires en vigueur.

La mise en ligne de votre activité ainsi qu’un bilan final sont également nécessaires pour le lancement de la start-up. Souscrivez à une assurance professionnelle, ouvrez un compte bancaire, contactez une dernière fois les fournisseurs pour tout finaliser et surtout, immatriculez l’entreprise.

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez?